Before they pass away – Une exposition de Jimmy Nelson

JNYakim, Nénètse de Russie (Crédit image)

Pour lutter contre la morosité d’un mois de Novembre plus que difficile, nous avons voyagé aux quatre coins du monde grâce à l’exposition à couper le souffle de Jimmy Nelson «  Before they pass away » à la A.Galerie dans le 16ème arrondissement de Paris.

Depuis 2010, le photographe anglais Jimmy Nelson s’est lancé dans une expédition des plus hasardeuses : photographier 35 tribus parmi les plus reculées de ce monde dans toute leur singularité «  avant qu’elles ne disparaissent ». Le but étant d’immortaliser ces peuples  dont beaucoup sont menacés d’extinction avant qu’ils ne tombent à jamais dans l’oubli.

Pendant plus de 4 ans, la petite équipe de Jimmy Nelson  ( seulement 3 personnes !!)  a parcouru le monde à la rencontre des Maoris de Nouvelle-Zélande, des Tibétains du Mustand, des Tchouktes et les Nénètses de Russie, des Himbas de Namibie, des Asaro de Papouasie Nouvelle-Guinée…

(Vous pouvez d’ailleurs retrouver les étapes du voyage sur ce site : http://www.beforethey.com/tribes-journeys )

Ci-dessous une sélection des plus belles œuvres de l’exposition: 

Gorokas d’Indonésie et de Papouasie Nouvelle GuinéeLes Gorokas d’Indonésie et de Papouasie Nouvelle Guinée – (Crédit Image)

kazakhs.pngLes Kazakhs – (Crédit Image)

massai.pngMaasai du Kenya et de Tanzanie – (Crédit Image)

gauchos.jpgGauchos en Argentine (Crédit image) 

Notre avis :

Des photos à couper le souffle, des paysages splendides, des rencontres d’exception avec des peuples dont on a trop souvent tendance à oublier la simple existence. L’exposition nous propose une réelle immersion dans la vie de ces communautés, leurs coutumes, leurs traditions et leurs rites.

La fierté de ces peuples dénote. Interrogé à ce sujet la galeriste nous explique que outre une très certaine fierté d’origine, le fait d’être confronté au regard d’un photographe qui leur martèle qu’ils sont uniques en leur genre entraine forcément un changement d’attitude spectaculaire : ils deviennent fiers voir même parfois vaniteux.

Le débat :

Attention cependant, l’exposition peut faire débat : si la beauté des œuvres est incontestables, la démarche du photographe a été sujet à controverse. L’ONG « Survival International » en la personne de son directeur Stephen Corry reproche ainsi au photographe de n’avoir aucune conscience de la réalité de ces peuples et d’avoir simplement photographié les fantasmes ou stéréotypes occidentaux sur les populations que peut avoir un occidental sur les ethnies. L’ONG regrette aussi le fait que l’exposition ne fait pas état des génocides dont sont victimes les ethnies photographiées.

Il est certain que Jimmy Nelson n’a pas voulu faire de son travail une œuvre ethnographique. Ainsi dans une interview au Guardian du 29 Octobre 2014, le photographe explique que son œuvre est avant tout esthétique et reconnaît le côté idéaliste de l’exposition : « Il n’y a pas de sociologie, pas de statistiques. C’est la manière dont je vois le monde. Je vise à documenter la diversité et l’importance de ce qui reste de la culture autochtone. Oui, c’est idéaliste. Les peuples autochtones sont généralement dépeints [par des groupes comme Survival] comme pauvres. Mais ils ont une richesse et une fierté. Il ne s’agit pas seulement de biens matériels. Je photographie d’un point de vue très personnel et esthétique. Les gens peuvent l’interpréter comme ils le veulent. »

L’exposition à Paris étant terminée, vous pouvez toujours si vous avez un budget conséquent, vous faire votre propre avis en allant voir l’exposition à Dubaï (au Empty Quarter du 9 novembre au 10 janvier 2016), à Hambourg (au Crossover Hambourg jusqu’au 15 janvier 2016) ou à Kirchberg (à la Aart Fondation du 27 décembre au 28 février 2016)

Plus simplement et bien moins onéreux, nous vous invitons vivement à explorer le site Before they Pass away ainsi que les conférences Ted de Jimmy Nelson.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s